Archives de catégorie : Expositions

Fête de la Récup 17 et 18 Juin !

Nous vous attendons nombreux à la Halle des Blancs Manteaux pour la Fête de la récup les 17 et 18 juin.

La maison du Canal y participe via sa Librairie Solidaire qui tiendra une boutique !

Pleins d’animations, ateliers, concerts, … pour ponctuer ce week-end de folie !

 

Toutes les informations sur le lien de l’événement :

https://www.facebook.com/events/288751644913844/permalink/301750996947242/?ref_newsfeed_story_type=regular&action_history=[%7B%22surface%22%3A%22newsfeed%22%2C%22mechanism%22%3A%22feed_story%22%2C%22extra_data%22%3A[]%7D]


A très vite, on a grand hâte !

Exposition d’Orane Sigal

Orane Sigal expose ses peintures à La maison du Canal du 10 novembre au 2 décembre !

kiblind10

kiblind1

Orane Sigal est née en 1992 à Lyon.
Elle est diplômée de la section Illustration de la HEAR (Arts Décoratifs de Strasbourg), où elle s’est formée en tant qu’illustratrice et auteur de BD.
Elle pratique plusieurs techniques, alliant le dessin, la peinture et le collage. La forme et la couleur sont des notions très présentes dans son travail qui se distingue par des associations de tons très francs et contrastés.
Ses illustrations portent très souvent sur des thématiques liées aux contes traditionnels du monde (monde vivant, paysages, voyage…), imaginaires qui la touchent particulièrement.
En tant qu’illustratrice indépendante, elle a exposé son travail dans des galeries et lieux alternatifs à Paris, Lyon, Strasbourg et Caen.

Plus d’informations : orane-sigal.blogspot.fr

Exposition de Jacques Valot

Dessins, collages et origamis

 

du 30 août au 30 septembre 2016

« Du papier »

« Je pratique essentiellement le dessin.

Également, parfois, le collage et l’origami.

Il m’arrive même d’associer les trois.

Les possibilités graphiques sont démultipliées voire infinies.

Mais qu’il soit noirci, dessiné, incisé, coloré, manuscrit, collé, découpé, plié ou tout cela à la fois,

j’aime l’idée que le support soit le même à l’origine et au final : du papier. »

Plus d’informations sur le site de Jacques Valot

US Stop – exposition photo mobile de Julien Tatham

La maison du Canal accueille actuellement et jusqu’au 29 avril 2016 l’exposition US Stop du photographe Julien Tatham.

Dans son travail photographique, inspiré par l’anonymat et les lieux d’attente publics (abris bus, gares), Julien Tatham choisit d’utiliser principalement le smartphone, appareil léger lui permettant de prendre des sujets sur le vif. Il a ainsi réalisé entre 2014 et 2016 la série de photographies « Us Stop » qui révèle la poésie qui se cache dans notre quotidien.

affiche-maison-du-canal

Site : http://reflectingstory.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/reflecting.story

Instagram : https://www.instagram.com/reflectingstory

Twitter : https://twitter.com/reflectingstory

QUELQUES PHOTOS  DU VERNISSAGE

P1090055

P1090057

P1090059

P1090065

P1090064

Exposition Précipitation d’Ayuko Nishida

Du 5 février au 4 mars 2016, La maison du Canal accueille une exposition de dessins et photographies d’Ayuko Nishida
Vernissage le 5 février 2016 à partir de 18h en présence de l’artiste.
Ayuko2
Ayuko3
Ayuko1

 

Ayuko Nishida vit et travaille à Cergy. Pendant ses études à l’École nationale supérieure d’art Paris-Cergy, elle a pratiqué principalement la photographie argentique. L’expérimentation et le geste physique lui sont importants en dessin et en photographie, dans le sens où ils lui permettent de découvrir la frontière entre son intention et le hasard. L’expression plastique pour elle est une manière de saisir des choses qui apparaissent et disparaissent dans la vie quotidienne.
Plus d’informations : www.ayukonishida.com

Exposition : Gwendolinoleum

La maison du Canal expose Jef alias Gwendolinoleum du lundi 3 novembre au vendredi 5 décembre 2014.

Vous êtes invités au vernissage mercredi 19 novembre à 18h.

gwendolinoleum gangrene 1

Gwendolinoleum dessine principalement des portraits par lesquels il essaie de transcrire des émotions, à travers notamment les vecteurs de sentiments que peuvent être les yeux et les mains. La mélancolie d’un regard, l’inclinaison d’un cou, la douceur d’un toucher, une moue boudeuse sont autant d’éléments qui inspirent la naissance d’un dessin.

gwendolinoleum gangrene 3

gwendolinoleum gangrene 4

gwendolinoleum gangrene 5

gwendolinoleum gangrene 6

gwendolinoleum gangrene 7

gwendolinoleum gangrene 8

Hyper-réaliste, graphique, stylisé … Loin d’être figé, son style évolue sans cesse.

gwendolinoleum gangrene 9

gwendolinoleum gangrene 10

gwendolinoleum gangrene 11

gwendolinoleum gangrene 12

Ses outils de prédilection sont le critérium et le stylo bille bien que les couleurs le fascinent. La musique est un élément important lors de ses séances de travail et rempli l’espace tandis qu’il rempli le blanc du papier.

gwendolinoleum gangrene 14

gwendolinoleum gangrene 13

gwendolinoleum gangrene 15

gwendolinoleum gangrene 16

gwendolinoleum gangrene 0

Gwendolinoleum partage ses journées entre le dessin, ses animaux, ses instruments de musique et sa collection de dvds de films d’horreur et de jeux vidéos vintage … Pour lui, les journées ne comptent jamais assez d’heures !

gwendolinoleum gangrene 2

gwendolinoleum gangrene 18

gwendolinoleum gangrene 17

Vous pouvez également suivre son travail sur son site, sa page facebook et son instagram.

Exposition : Eléonore Tissier / 505ph

La maison du Canal expose Eléonore Tissier alias 505ph du lundi 15 septembre au vendredi 24 octobre 2014.
Vous êtes invités au vernissage mercredi 24 septembre à 18h.

1

2

3

Ce mois-ci, c’est donc le travail empreint de sensibilité et de poésie d’Eléonore Tissier, une photographe très discrète, que nous partageons.

10

5

5a

Il m’arrive de faire de la photo … et plus souvent qu’on ne le croit. 
On m’a souvent répété que c’était dommage d’accumuler des dossiers remplis de photos et de garder pour moi ce que je faisais. Au début, je n’y croyais pas trop. Mais quand j’ai vu que mon ordinateur commençait à chauffer sous le poids imposant des nombreuses photos que je prenais, j’ai réfléchi. C’était soit arrêter d’en faire (autant vous dire impossible) ou vous ennuyer avec …
Vous l’aurez deviné, ce n’est pas votre jour de chance.

6

7

8

Vous l’aurez compris, derrière son travail délicat et le nom énigmatique de 505PH se cache une artiste pleine d’humour !

9a

9

11

Vous pouvez également suivre son travail sur son site et sur sa page facebook.

Exposition : Anaïs Bourquin par Tinttu Henttonen, Ludovica Anzaldi et Hervé Photograff

La maison du Canal expose Anaïs Bourquin vue à travers le regard de Tinttu Henttonen, Ludovica Anzaldi et Hervé Photograff du lundi 30 juin au vendredi 25 juillet
Vous êtes invités au vernissage vendredi 13 juillet à 18h.

La maison du Canal présente les travaux de trois photographes traduisant à travers leur regard les Théâtres d’émotions de la performeuse Anaïs Bourquin.
Chacune de mes créations en solo ou en collaboration sont des Théâtres d’émotions, que je danse seule ou devant un public n’est pas vraiment différent pour moi, ce sont mes recherches autour de la chair et des émotions : je ne pose jamais, je laisse mon corps à la danse et les photos captent ce corps dansant dans son instant, son expression … ce qui m’intéresse c’est donc de travailler avec des photographes qui ont regard singulier … Ainsi ils portent une lumière particulière sur mon art et mon corps dansant.

Pour en savoir plus sur cette artiste performeuse, il y a le site d’Anaïs Bourquin et sa page Facebook.

Quatre séries seront présentées :

MODERN GEISHA

projectionmaisoncanal0005

projectionmaisoncanal0008

projectionmaisoncanal0001

projectionmaisoncanal0003

TREE GEISHA

projectionmaisoncanal0019

projectionmaisoncanal0016

projectionmaisoncanal0012

projectionmaisoncanal0015

Ces deux séries de Tinttu Henttonen ont été réalisées en Finlande.

La page Facebook de Tinttu Henttonen.

NYMPHS

projectionmaisoncanal0028

projectionmaisoncanal0024

projectionmaisoncanal0029

projectionmaisoncanal0022

Nymphs est une série de Ludovica Anzaldi (Italie).

Existe-il quelque-chose de plus beau qu’une jeune femme libre, belle et indépendante ? Qu’est-ce qui s’approche plus de la grandeur et la beauté de la nature elle-même que le fait d’être une femme ? Depuis le début des temps, quoi d’autre dans le monde a créé tant de mort, d’art et de vie ? Dans cette série de photos, j’ai essayé de donner vie à l’un des nombreux mythes féminins de la Grèce antique : les nymphes. Les Épigées (terre), les Dryades (eau) et les Célestes (air) sont ici incarnées par Anaïs.

Le site et la page Facebook de Ludovica Anzaldi.

ORIGA-ME

projectionmaisoncanal0030

projectionmaisoncanal0033

projectionmaisoncanal0034

projectionmaisoncanal0044

Origa-Me est une série de Hervé Photograff, réalisée dans un bâtiment abandonné et se basant sur la prochaine chorégraphie d’Anaïs Bourquin.

La page Facebook de Hervé Photograff.

Pour en savoir plus sur cette artiste performeuse, il y a le site d’Anaïs Bourquin et sa page Facebook.